Quel est votre type de pied?

On me contacte régulièrement ici ou sur instagram pour me parler de vos difficultés pour vous chausser. Il arrive très souvent que vous me sollicitiez pour vous conseiller une marque pour les enfants ou pour vous même. Sans connaitre votre type de pieds, on se retrouve vite limiter et les conseils que je peux donner ici n’ont alors que peu d’intérêt. La barrière physique, l’absence de consultation dans un cadre professionnel avec des outils d’analyses ,constituent les premiers premiers freins dans nos échanges. Il est extrêmement difficile de vous proposer de l’aide quand nous n’avons pas vos pieds entre les mains ni la possibilité de vous voir marcher. Soyons honnêtes rien ne remplace une consultation avec un pédicure-podologue.

Je sens souvent un certain désarroi et de grosses difficultés sur les termes à employer pour qualifier vos pieds. S’auto-évaluer, sans comparaison et sans connaissance dans le domaine n’est jamais très évident. Et c’est normal!!!

Dans la vie d’un adulte moyen, les occasions de montrer nos pieds sont rares, mis à part ceux qui consultent régulièrement un pédicure-podologue. Je déplore évidement qu’il n’y ait aucune prévention faites dans les écoles pour apprendre dès le départ les gestes et les bonnes pratiques en matière de chaussage mais rien ne sert de râler il faut agir. Les réseaux sociaux permettent désormais à de nombreux professionnels compétents de venir partager leurs recommandations et de promouvoir notre belle spécialité qu’est la pédicurie-podologie. Le pied est un organe complexe qui du point de vue la forme se définie avec de nombreux qualificatifs qui néanmoins peuvent être résumé en quelques termes simples pour commencer.

J’ai donc trouvé intéressant de proposer un article comme une introduction pour vous aider à définir votre type de pieds. Je souhaite vous transmettre quelques outils d’analyse simple et à la portée de chacun. Pour les podos qui me suivent, le sujet sera traité de manière volontairement simplifiée afin de rester sur un niveau d’analyse compréhensible par tous.

Evaluer son pied

Pour améliorer votre manière de choisir vos chaussures, il est important de poser un temps pour comprendre et analyser vos pieds. Les différentes formes, courbes , saillies, données de longueurs/largeurs, volumes et asymétries vont vous donner des informations capitales sur les particularités dont vous devez tenir compte pour pouvoir investir dans des chaussures qui auront le moins d’impact négatif sur le vos pieds et leur fonctionnement . On appelle cela la biomécanique.

En lisant cet article je veux que vous puissiez décrire vos pieds en quelques adjectifs simples.

Exemple avec mes pieds : J’ai des pieds égyptiens à pente raide de longueur 27 cm, largeur 11 cm qui me classe comme avant pied large à faible volume avec cou de pied moyen/bas et cheville fine .

C’est à votre tour….

Il faudra tenir compte :

  • de la forme de vos orteils
  • de la largeur de l’avant pied et de la longueur totale du pied
  • la hauteur du cou de pied
  • du volume du pied (medio et arrière pied)
  • du volume de la cheville

Mesurer sa longueur / Largeur

On commence donc par la base nos mesures longueur et largeur . J’avais consacré un premier article à ce sujet et donc je vais pas reprendre tout ce que je dis ici. Différentes techniques existent mais le plus simple reste encore d’effectuer le contour de son pied sur une feuille au stylo et de mesurer . Le stylo doit être bien vertical !!!!

Attention : il y a des erreurs à éviter comme au moment de prendre le repaire en longueur au point le plus haut du pied et ce n’est pas nécessairement le gros orteil cela peut être également le deuxième. En largeur également bien faire son tracé au niveau de la première et cinquième tête métatarsienne parfois certains se trompent et prennent le repaire au niveau du petit orteils surtout quand comme sur la photo il est très en recul par rapport aux autres.

Le calcul : Longueur divisée par la largeur (en cm) permet de donner un rapport indicatif et de vous situer dans les différentes largeurs.

La forme de nos orteils

Dans cette partie , ce sont les termes qui vont être le plus dur à déterminer . Pieds grecs , égyptiens , carrés il en existe pourtant encore d’avantage mais comment les nommer lorsqu’il n’existe plus de nomenclatures précises.

Ce schéma trouver sur google image propose beaucoup de versions avec des terminologies classiques basées sur des types liés aux origines géographiques. Ces termes n’ont jamais été vraiment corrects pourtant largement vulgarisés dans notre langage. Ils existent un grand nombre de formes et les possibilités sont nombreuses en ne tenant pas compte des éventuelles déformations dont les orteils surnuméraires .

Les pieds dits EGYPTIENS à dénivelés/pentes raides ou doux.ces se caractérisent traditionnellement comme un pied avec le gros orteil le plus long et des petits orteils de plus en plus en arrière avec des pentes plus ou ou moins raides . Les pentes plus douces auront plutôt une forme arrondis à la différence des dénivelés plus raides.

Différents exemples:

Les pieds dits GRECS se caractérisent par le deuxième orteil plus long suivi du dénivelé des orteils vers le plus petit. Un peu moins rependus que le pied égyptien, ils peuvent parfois se confondre avec une forme plus classique(du fait du chaussage inadapté) c’est à dire une déformation en griffe imposant au deuxième orteil de venir au même niveau que l’hallux (= le gros orteil).

Exemples:

Les pieds dits Carrés sont des pieds avec un dénivelé faible et souvent la plupart des orteils et des têtes métatarsiennes ( les points sur la photo ci-dessous) sont au même niveau.

Je mets quelques variations :

Pieds Romans ou à plateau, on peut considérer que cela se traduit par les trois premiers orteils au même niveau et une chute des derniers orteils bien en arrière des premiers.

Voilà un pied singulier

Évaluer son cou de pied

Je crois que c’est la partie la moins évidente à déterminer. Pourquoi? Parce qu’il est difficile de s’évaluer soi-même surtout la distinction avec certains cou-de-pied moyen haut /moyen bas mais ne vous inquiétez pas, j’ai quelques astuces. L’observation visuelle et vos expériences de chaussage ainsi que les problématiques rencontrées avec certains modèles de chaussures peuvent vous aiguiller.

Le cou de pied bas se caractérise généralement un os naviculaire bas, cet os est le sommet de notre arche plantaire autrement appelé la voute du pied. Sa hauteur nous la mesurons souvent pendant le bilan podologique et sa hauteur « normale » est de 3,5 cm en moyenne.

Les pieds à cou-de-pied bas sont généralement difficile à ajuster dans des chaussures qui ne possèdent ni lacet, ni scratch . Peut-être avez vous la désagréable sensation de ne pas trouver de sandales ou les lanières autour de la cheville ne s’ajustent pas correctement ou que vous soyez obligez de faire des trous supplémentaires?

Les bottines chelsea (c’est à dire à élastique autour des malléoles), les bottes de pluie, les mocassins ou les slippers flottent généralement autour de votre cheville ?? Ou tout simplement vous devez toujours serrer au maximum vos lacets . Vous avez alors très certainement un cou-de-pied bas.

A contrario, les cous-de-pied hauts vont être gênés par les modèles de chaussures hautes qui ne possèdent pas d’ouverture sur le dessus du pied. Parfois on voit même apparaitre une saillie osseuse sur le dessus du pied pouvant être rouge, douloureuse. Elle peut même empêcher d’enfiler certains modèles de chaussures .

Vous ne rencontrez aucune de ces problématiques ? Il est donc permis de supposer que vous avez un cou-de-pied moyen.

Les différents volumes de pieds

Le volume est également une caractéristique très suggestive et qui pour être évaluer correctement nécessite souvent des éléments de comparaisons avec d’autres formats.

Certains pieds vont avoir une ossature et des attaches articulaires fines laissant présager un volume faible. D’autres pied, au contraire, présentent un volume important . Si vous ressentez une difficulté à enfiler, à ne pas vous sentir compresser, on peut convenir que le volume du pied est en cause. Les veines sont généralement moins visibles . Globalement, on retrouve des orteils dodus avec des bourrelets autour des ongles . ( si sujets aux ongles incarnés…)

On peut avoir les pieds avec un volume important de manières transitoires au cours de sa vie … pendant une grossesse, après une opération chirurgicale , avec certains traitements . Ils convient donc d’adapter le chaussage correspondant à cette phase qu’elle soit transitoire ou non.

Dans la plupart des cas, si vous constatez que vous avez plutôt un pied avec un volume important , on pourra assimiler le volume de votre cheville et celui de votre arrière pied presque comme un tout. En effet, un pied qui présente un important volume global, cela se constatera également autour des chevilles et probablement d’autres zones du corps: poignets, mains, mollets….

Les enfants ont très généralement un volume de pied important. Cette morphologie, qu’on qualifie affectueusement de dodue ne prédit pas pour autant la suite. En effet, l’amas graisseux qui entoure le pied va très progressivement s’estomper dès que l’enfant devient un marcheur et un coureur confirmé, à mesure qu’il grandit.


Voici les premières caractéristiques du pied qu’il est intéressant de déterminer. Je souhaite que l’essentiel reste pour vous. Je souhaiter vous faire intégrer que la pointure n’est qu’un chiffre votre pied lui est unique . Améliorer son chaussage passe donc par ces quelques étapes d’analyse simples.

C’est à votre tour maitenant. Quel est votre type de pied?

J’ai les orteils de forme……. , mes pieds mesurent ……. cm de longueur et …… de largeur , j’ai donc un avant pied …… . Mes pieds ont un cou-de-pied …… et un volume global………

Je voulais terminer avec mes sincères remerciements à tout ceux qui ont participé à cet article en m’envoyant très gentiment leurs photos.

A très bientôt

PS: Pour aboutir le sujet il convient de rappeler que les pieds peut selon certaines pathologies les pieds ont des caractéristiques supplémentaires à prendre en compte. Comme beaucoup de détails comme le volume des orteils, les troubles de rotations des orteils et les troubles statiques du pieds( pied plat , pieds creux ) . Si vous rencontrez des difficultés supplémentaires, il convient de consulter pour évaluer avec un professionnel comment choisir les chaussures les plus adapées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close