Crash test : LEGUANO

Aujourd’hui présentation d’une marque que j’aime beaucoup beaucoup . Pourquoi? Parce que c’est avant tout une histoire de rencontre, de partages et de vision de la vie … rien que ça !

J’ai découvert la marque au tout début de mon intérêt pour les chaussures souples et j’avais dans le viseur un de leur modèle phare de la marque, des babies avec un tige souple et extensible. J’ai toujours trouvé ça joli, moi, ces petits chaussons souples qui prend la forme du pied. je trouve ça assez sensuel ..ouai n’ayons pas peur des mots !

Les réseaux sociaux et plus particulièrement instagram m’a permis de recontrer Aurélie. Cette jeune femme, dynamique et passionnée, est la seule distributrice de la marque en France. Pour aller voir le site français c’est ici

Nous avions pas mal échangé et c’est à l’occasion de la création d’une boutique éphémère en juin à Paris ,que nous en avions profité pour nous rencontrer. Nous avons pu confronter nos discours avec les curieux du quartier et personnellement j’en garde un précieux souvenir.


Présentation de la marque

Leguano est une marque allemande fondée en 2009. La société fabrique leurs chaussures directement en Allemagne et revendique ce choix comme véritable engagement écologique. Les chaussures sont conçues dans leur atelier à Sankt Augustin près de Bonn. Elles sont le fruit des ambitions d’un homme visionnaire Helmut Ohlhoff , convaincu qu’une bonne chaussure ne doit ni contraindre ni blesser et surtout doit respecter les mouvements naturels des pieds.

La chaussure Leguano a une signature, sa semelle. Conçue dans un matériau spécial: le lifolit. J’avoue que jusqu’à maintenant je n’en avais jamais entendu parlé. C’est un plastique qui bénéficie de plusieurs propriétés techniques indispensables dont la souplesse et la longévité. Ce matériau n’est pas toxique et garantit sans métaux lourds , sans hydrocarbures aromatiques polycycliques, sans phtalates et sans DEHP, conforme au règlement européen REACH.

J’ai eu l’occasion de pouvoir essayer les différents modèles de la marque et ça c’est toujours l’idéal. Si je me basais uniquement sur les dimensions internes de la chaussures aucun modèle ne me convenait et pourtant j’ai réussi à trouver mon bonheur. Petit tour d’horizon des modèles que j’ai vu et testé:

Je commence par les modèles légers dont le fameux modèles qui me faisait de l’oeil, elles sont référencées sur le site comme ballerines et les modèles en dessous ce sont les lady . (Comme on peut le constater ce modèle ne me sied pas parfaitement je dépasse sur les côtés, heureusement que la tige est souple sinon je ne rentrais même pas de dedans ).


Voici les modèles de mi-saison ainsi que leur modèle d’hiver Chester adoptée par Amélie ma consoeur podo et fan de barefoot, fourrée en laine . Elles sont terriblement confortables !

J’ai également trouvé deux modèles plus classiques que j’ai trouvé hyper élégant parfait pour la marche citadine toujours sur leur semelles hyper souples et avec une tige en cuir cuir pour le modèle Marylin et en nubuck pour les Gentle.

Et une partie dédiée aux enfants déclinés dans plusieurs coloris.

J’ai pu repartir avec la paire de mon choix et malgré mon sérieux penchant pour le noir j’ai craqué pour :

Le modèle Go

Modèle Go, coloris mixed olive lien ici

J’ai choisi ce modèle pour son design jeune et sportif. Je vous fais un retour car j’ai pu les porter régulièrement depuis le mois de juin donc suffisamment pour vous partager mon avis.

Usage : demi-saison , plutôt adapté sur sol sec

Pour quel type de pied: pieds fins à moyens

Pour qui? : mixte, idéal pour les pieds qui souffrent de déformations comme hallux valgus, déformations des orteils, griffes, ongles incarnés , oedèmes, haglund ….

Modèle: Le modèle Go est décliné en version haute comme ici ou en version basse

Coloris: 3 coloris noir et gris, rouge et noir et vert pour le modèle haut et 2 coloris orange et beige pour le modèle bas

Mesures : à venir

Pointures : 36 au 47 , taille petit

Drop: zéro. Semelle plate, pas de dénivellé

Semelle intérieur : pas de semelle première amovible

Espace pour les orteils( toebox): physiologique , adapté aux mouvements naturels des orteils

Ajustement: système de réglage à lacets

Arrière pied: fin à moyen

Composition de la tige :100 % polyester, Semelle intérieure : 50 % polyamide, 48 % polyurethane, 2 % colorant

Semelle : 100% Lifolit

Poids: 254g

Prix: 140 euro pour le modèle bas et 160 euro pour le modèle haut.

Avis général

J’ai globalement été satisfaite par cette paire. Ce que j’ai aimé ? L’ajustement, la tige épouse parfaitement mon pied et notamment mon arrière pied qui a tendance à flotter dans de nombreuses chaussures barefoot. Au départ j’ai été surprise par l’absence de semelle première et finalement cela ne m’a pas perturbé plus que cela. Surtout que les chaussures passent facilement à la machine dans un petit filet de protection. J’ai aimé la souplesse de la tige, ce tissu tressé est à la fois résistant et souple permettant aux orteils de se plier , de s’étaler sans contraintes. Mais j’aime aussi cette semelle qui épouse parfaitement la courbure internet du pied (la voûte plantaire) cela apporte une sensation de confort hyper intéressante. Gros point fort !

Je suis partie sur le littoral à la Toussaint et j’étais contente de pouvoir marcher avec mes Leguano sur les rochers, une adhérence parfaite grâce aux picots de la semelle.

Je rebondis sur les picots car c’est le point qui m’a interrogé tout de suite. Vont-ils s’user rapidement ? Quelle longévité? Sur le site il est indiqué que la semelle a une durée de vie semblable à des chaussures de sport sur sol dur soit environ 800 à 1000 km qui restent une donnée très relative. Voici leur état avec 6 mois d’usage régulier :

Certains picots se sont légèrement patinés mais elles vont me servir pour le printemps et l’automne prochain sans aucun problèmes. Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite et mes anciens réflexes refont parfois surface mais j’aurai pu largement prendre la pointure du dessus .Soit un 43 ! La marque taille petit il faut en tenir compte , je dirai de prendre une pointure supérieure à votre  »pointure habituelle » . Dernier point qu’on m’avait signalé au départ les lacets glissent et se défont, j’aurai pu les changer mais finalement un double nœud et ça ne me gêne plus.

Merci encore à Aurélie pour m’avoir donné l’occasion de découvrir cette marque. Depuis, autour de moi nous avons été plusieurs à tester les différents modèles de la marque dont mon papa qui n’avait encore jamais porté du barefoot et qui a été dérouté au tout départ. J’aime entendre : « j’ai l’impression de ne rien avoir aux pieds ». C’est toujours ce que l’on devrait ressentir avec une chaussure de marche et ce que Leguano offre avec leurs produits!

1 réflexion sur « Crash test : LEGUANO »

  1. Merci infiniment Zoé pour ce bel article et au plaisir de se revoir et de partager avec les visiteurs ! Magnifique souvenir pour moi aussi ! Vive notre passion pour les pieds !

    J'aime

Répondre à leguano France Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close