La révolution du souple? chapitre 2 : l’expérience du sur-mesure en barefoot

 

J’ai beaucoup réfléchi et cherché à étudier le chaussage souple et anatomique autrement appelé barefoot. J’ai tenté d’établir une liste bénéfices/risques à choisir ce mode de chaussage dans mon quotidien. J’ai bien compris que l’un des dogmes du chaussage  »pieds nus » étant de trouver une forme adaptée à la fois aux orteils, au cou de pied et je me suis donc confrontée à une première grosse difficulté… Où trouver des chaussures adapté à la morphologie de mon pied? Trouver le graal  en boutique avec tout ces critères relevait quasiment de la mission impossible.

Trop de personnes souffrent des pieds et je suis bien placée pour le savoir. Je soigne un bon nombre de pathologies qui ne sont uniquement dues au conflit avec la chaussure. Je n’arrive de moins en moins à soigner sans avertir et informer longuement mes patients des conséquences du choix de mauvaise chaussure.

Pour moi une mauvaise chaussure se caractérise de différentes manières:

Pointure trop petite ou trop grande / forme non adaptée à l’anatomie du pied / choix de hauteur de talons inadaptés/ matériaux composant la chaussure ou traitement du cuir déplorables non adaptés aux pieds…

Je souhaitais donc m’améliorer dans le choix de mes chaussures et ainsi servir d’exemple à mes patients. Lorsque j’ai sollicité de l’aide sur les pages facebook pro barefoot dont  je vous faisais l’article ici, rapidement le nom de cette marque proposant un service d’ajustement à la forme du pied m’a été proposé plusieurs fois. Le sur-mesure est donc rapidement devenu une option.

The drifter Leather

Présentation de la marque :

Drifter Leather est une marque grecque composée d’une équipe de 4 personnes motivées par l’envie de produire des chaussures au sein d’une entreprise familiale à taille humaine. Héritiers d’une famille de fabricants de chaussures, ils ont voulu renoué avec la tradition de l’artisanat et proposé des chaussures réalisées sur mesure à partir de mesures ( cf schéma un peu plus bas). Leurs chaussures sont volontairement légères et SOUPLES en parfaite adéquation avec les recommandations en matière de barefoot donc je vous parlais dans cet article un peu plus en détail.

Nous approchions des beaux jours et il m’a semblé que de démarrer avec des chaussures légères pour l’été étaient un bon départ. Mon premier choix s’est porté vers un modèle de babies classiques que j’ai trouvé simple et joli.

barefoot_mary_janes_green_(3)

Modèle Alma Libre disponible à la commande ici

Dès que la vente s’est ouverte, j’ai aussitôt pu effectué mon achat en choisissant l’option de personnalisation. Le modèle était certes à mon goût mais quelques jours plus tard j’ai été prise d’un doute.  J’ai vu une internaute se plaindre d’un bâillement à la partie interne du pied et j’ai eu peur que cela se reproduise avec les miens …

J’ai donc fais une demande de changement lors de nos échanges par mails pour un modèle de sandales avec un système de fermeture ajustable en avant du coup de pied .

Xsandals_Olive4sm

Modèle Sandals X, coloris olive disponible à la commande ici

Pour les options d’ajustement, j’ai suivi les bons conseils du blog << des chaussures souples>> car lorsque les commandes sont ouvertes sur le site on ne dispose que de très peu de temps pour se décider. Chez Drifter Leather la production des chaussures est limitée. J’ai pu apprécier leur succès car en à peine 2-3 heures leur carnet de commandes était  rempli.

J’ai donc fais ma commande en demandant une option de personnalisation, j’ai payé via le service paypal et le tour était joué. Puis je les ai contacté par mail avec rappel de mon numéro de commande afin de leur transmettre mes empreintes et mes mesures . Voici un exemple avec mes pieds ci-dessous. Etant podologue, pour réaliser les empreintes de mon pied je n’ai pas eu à utiliser de scanner puisque mon podographe a parfaitement fait le job.

 

J’ai également eu le choix du coloris dans la même matière en daim (ou cuir suèdé, c’est la même chose) ainsi que la semelle en  »cappuccino » ou noir . Après quelques semaines j’ai eu mes chaussures et j’en suis ravie.

img_20190620_1551517173756900797669688.jpg

 

En retournant les chaussures, on peut nettement apprécier la forme large et peu conforme à ce que j’ai pu porter jusqu’alors.

 

La souplesse de la chaussure en photos :


Premiers avis

 

LES POINTS POSITIFS

 

J’ai évidement vécu cet essayage comme un moment solennel dans ma vie , comme si j’enfilais le chausson de Cendrillon. Allaient-elles être à ma taille?

Bon réponse immédiate : oui ! Mais j’avais pris toutes les précautions, donné un maximum de détails sur mes mesures. La forme de la chaussure correspond exactement à celle de mon pied et vu que c’était tout l’enjeu j’ai été soulagé du résultat.

 

  • Un confort immédiat (matériau doux confortable /  impression que la semelle vibram est ammortissante malgré ces quelques milimètres d’épaisseur)
  • Les lanières sont doublées en cuir lisse très agréable au contact de la peau
  • Une sensation de  »maintien » ou tenue hyper agréable. La tenue étant un des paramètres indispensables lors d’un démarrage en  chaussage souple et barefoot car à contrario d’une chaussure classique réalisée avec des  renforts et contreforts et une semelle souvent plus flexible que souple il m’est important de percevoir la sensation que la chaussure s’adapte parfaitement à son pied et l’épouse dans tous les mouvements de la marche. C’est le cas ici et grâce à une astuce plutôt intéressante (cf la vidéo ci-dessous) c’est la dissimulation d’un système élastique qui permettent aux lanières en cuir situées sur le dessus du pied de s’adapter au pied avec un minimum de tension et qui évite l’effet relâche du cuir.
  • le prix. 110 euro sans compter les frais de port (11 euro de mémoire), un prix raisonnable pour du sur-mesure. Après quasiment un mois d’essayage je ne peux pas évaluer le rapport qualité prix mais c’était accessible pour mon premier essai.

 

 

LES POINTS NEGATIFS :

Liés à la conception de la chaussure

  • Le sur-mesure à distance et l’achat sur internet. Plusieurs points sont difficiles à maitriser :la prise des mesures et d’empreintes , le choix du modèle, le choix des matériaux et leur coloris que l’on a seulement pu voir sur un écran ne permettent pas à l’acheteur d’effectuer la commande les yeux fermés.
  • Le cuir suédé qui est proposé pour ce modèle a beau être agréable au contact de la peau du pied il a néanmoins le défaut de s’abîmer vite. Après je constate qu’en matière de chaussures les premiers signes d’usure sont souvent immédiat et cesse d’évoluer au même rythme à l’usage . La semelle première a donc vite changé de couleur et marqué mes empreintes de pied mais pour le reste la chaussure est impeccable.
  • Sa longévité ? J’émet de sérieux doutes sur le nombre d’étés que va                  pouvoir assurer cette paire tout en restant fonctionnelle et jolie. Je mise sur 2 étés sans accident d’usage exceptionnel comme immersion dans l’eau , chocs qui abîmeraient la tige ou la semelles.

 

Liés à l’usage du modèle en barefoot

  • d’un point de vue biomécanique il y a une vraie période d’adaptation dont la longueur va varier d’un individu à l’autre et les facteurs en cause vont eux aussi dépendre de la personne observée. Pour se faire sa propre idée il va donc falloir tester .
  • Le confort, cette sensation est propre à chaque individu puisque c’est un ressenti et même si je certifie me sentir bien en enfilant ma paire de sandale il est possible que les retours ne soient pas unanimes.

 


 

 

Conclusion:

 

J’avais peu de réticences face à cet achat car j’avais ciblé un modèle adapté. Mon interlocutrice m’avait parfaitement accompagné et correctement renseigné sur les mesures à fournir et à prendre.

Il est intéressant de constater que ces premiers essayages m’ont apporté une sensation différente et immédiate à la marche. Sensation que je déroule mon pied complètement en respectant les 3 temps de la marche et de rétablir la fonction de propulsion de mes orteils qui m’apparait désormais.  Je n’ai pas l’impression que ce soit mieux ou moins bien qu’une sandale classique mais la place que j’ai gagné pour mes orteils me semblent quand même un critère que j’ai trop longtemps négligé .

Mes premières craintes étaient d’avoir la sensation que la chaussure se dérobe ou qu’elle se déforme anormalement, d’ avoir la sensation que je dois faire des efforts pour tenir la chaussure sous ma plante. Aucun problème avec ma cheville qui elle est mon véritable système d’alarme quand les chaussures ne me conviennent pas.  ICI aucune de mes craintes ne se sont confirmées.

Le sur-mesure est vraiment la plus-value de cette première tentative en barefoot. D’autre part le choix du modèle était primordial pour bien démarrer. Du sur-mesure à distance reste encore de mon point de vue compliqué comme solution à proposer à mes patients car les contraintes sont multiples  pour les prises de mesures, savoir échanger en anglais, choisir son modèle sur un écran d’ordinateur  mais je suis ravie et satisfaite de cette première expérience et compte la renouveler très prochainement vers un modèle plus adapté à la demi-saison. J’espère pouvoir améliorer mon expérience barefoot et pouvoir ainsi apprécier les bénéfices sur plusieurs saisons.

Je pars sur un modèle derby classique et ajusté à mon pied. Ce modèle comme tout ce que je choisis à un système de fermeture réglable, ici avec les lacets.screenshot_20190719_1020173078448599848909641.jpg

modèle plain toe derby , disponible ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close